Archive pour septembre, 2007

Point sur la maison de l’enfance

img4455.jpg Avec Cécile Couvreur, nous avons largement soutenu sa création et sa réalisation, sur le principe. Une telle structure est toujours une réussite en soi. D’autant qu’elle répond à la politique départementale initiée par Michel Berson, Président PS du Conseil général de l’Essonne. Pour les Villebonnaises et les Villebonnais, car un tel espace regroupant des structures modernes d’accueil des jeunes enfants est un formidable outil de service public. Pour l’œil, car il est vrai que l’architecte a usé de techniques modernes et visuelles formidables : la lumière, le verre et le végétal sont parfaitement unis. Pour autant, nous avons en Conseil municipal, plusieurs fois voté contre certaines propositions, où nous nous sommes abstenus. Les raisons ? Tout d’abord, le manque de concertation évidente avec la population pour élaborer ce projet. S’il est vrai que le personnel communal compétent a été associé au projet (ce dont je me félicite), la population a, une nouvelle fois, été mise devant le fait accompli. Peu d’informations sur sa situation, sa taille ou son coût. Il est aujourd’hui temps, en politique, de donner l’occasion aux citoyens de s’exprimer sur des projets d’envergure. Ensuite, la sous-estimation du coût du projet. Si je ne remets pas en cause certains avenants qui s’avéraient nécessaires, il apparaît que certains autres posent question. Par exemple ? Celui nécessaire pour la construction d’une cloison en verre entre deux salles. Je m’étonne d’un oubli de cette importance. Je l’ai déjà dit en Conseil municipal. Mais je regrette surtout le coût total prohibitif de l’ensemble de ces avenants : 821 410 euros. Enfin, même si cette maison répond à toutes les demandes de places en crèches faites sur notre ville, il est dommage qu’il ne s’agisse là que d’un regroupement de places déjà existantes, sans création de nouvelles places. Que se passera-t-il lorsque de nouveaux petits arriveront à Villebon ? Pour toutes ces raisons, je reste interrogatif sur des aspects de cette construction. 

Agir à Villebon

Le nouveau numéro de notre journal d’information est déjà sorti. Distribué dans toutes les boites à lettre de Villebon, il comprend notamment mon bilan d’élu municipal depuis 2001, quelques brèves, une présentation de Cécile Couvreur – conseillère municipale – et de moi-même ainsi qu’un article sur l’avis de la Cour des comptes au sujet de l’utilisation du Syndicat Intercommunal pour l’Equipement de la Vallée de la Bièvre et de l’Yvette.

Je vous invite à la lire.  Il comprend aussi un questionnaire afin de connaître votre avis sur notre ville ainsi que vos attentes. Parce que je souhaite que Villebon vive. mais parce que je souhaite aussi associer tous les villebonnais pour identifier les améliorations que mérite notre commune, je vous invite à remplir ce questionnaire.  Retrouvez le sur http://villebon.parti-socialiste.fr/

Intéressez-vous à l’OIN…

Depuis le 5 septembre et jusqu’au 28 septembre 2007, vous pouvez découvrir les proposition des candidats au concours international d’idées pour l’aménagement de l’Opération d’Intérêt National du plateau de Saclay.

Je vous invite à y venir nombreux pour donner votre avis et vous faire votre propre opinion sur ce sujet hautement sensible.

Pour cela, rendez-vous à l’aéroport de Toussus-le-Noble, zone sud, Bat 238. L’entrée est libre 7 jours sur 7.  Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet http://www.oin-h238.fr/fr/index.php

Impressionant Canada

Je rentre de trois semaines de vacances au Canada, dans les parcs nationaux de l’Ouest du pays. L’occasion de se détendre, de profiter du beau temps, de pratiquer un peu d’exercice et d’apprécier le calme, la nature et les paysages grandioses qu’offrent la Colombie-Britannique, l’Alberta et l’Ile de Vancouver. L’occasion aussi,  pour moi, de découvrir une faune et une flore particulièrement diverses et variées. Des animaux en liberté partout et une végétation qui dépasse l’entendement : des arbres vieux de 800 ans, dépassant souvent les 80 mètres de haut et des forêts humides encore à l’état vierge… Impressionnant !

Dans les parcs nationaux de Banff, Jasper ou du Pacific Frim que j’ai pu visiter, la politique de préservation de l’environnement y est absolument exemplaire. Gestion des déchets facile, simple et gratuite ; aucun déchet par terre, de l’eau minérale pure ; transports ferroviaire maximalisés (avec des trains dont la distance peut aller jusqu’à 3 kilomètres de long) ; limitation du nombre de touristes et, de fait, du nombre de voitures par l’instauration de péages à l’entrée de chaque réserve.

Pour autant, lorsque l’on sait que ces territoires ne représentent que 3% de l’ensemble du pays et que le Canada reste le troisième plus gros pollueur mondial, nous sommes en droit de se poser des questions. Cette farouche volonté affichée de préserver l’écosystème et la biodiversité, n’est-il pas l’arbre qui cache la forêt ?

Lorsque l’on voit la manière dont sont traitées les populations indiennes (populations pauvres, à l’écart des villes, éloignées de tout), je ne peux m’empêcher de m’interroger sur leurs droits et leurs devoirs. Sont-ils vraiment respectés ?

La question de la sauvegarde de l’environnement et de la protection de l’Homme, en tant qu’être humain, n’ont pas fini de nous interroger. En homme politique, et Humaniste, je continue d’être vigilant sur ces deux aspects.

André Castelli Conseiller g... |
Echo des Socialistes Lambré... |
COALITION ALTERNATIVE 2007:... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pontault avec Ségolène Royal
| Maithé Carsalade
| Programme de gouvernement p...